Description du service de caisse

Chaque installation doit être pratique et doit protéger contre les chocs électriques. Cette sécurité, dans un certain sens, est efficace grâce à la mise à la terre, qui provient de la connexion entre les autres structures métalliques du bâtiment.

Quand on parle de mise à la terre, on considère principalement le fil cousu à partir du guide à enseigner. Ce câble combine d’abord le corps électrifié avec le sol. Une telle connexion a pour résultat que le corps électrifié accepte ou rend un groupe de charges neutralisé. La mise à la terre est montrée avec très peu de pièces. Les parties à prendre sont tout d’abord le système et les fils de terre, les câbles de raccordement et la pince de terre des cueilleurs, la barre de mise à la terre et les fils de terre.Lorsque vous parlez de mise à la terre, vous pouvez nommer plusieurs méthodes. Il y a tout d'abord la mise à la terre de protection, qui détermine l'unification des pièces métalliques qui conduisent les appareils électriques avec la prise de terre. Cette électrode de terre est avant tout un moyen de protection contre les chocs électriques. Un autre type est la mise à la terre fonctionnelle. Il est déterminé par les deux bases de travail. En les spécifiant, il est possible de dire qu'il possède un point de mise à la terre d'un circuit électrique spécifique. Le but principal de cette mise à la terre est tout d’abord le travail important des équipements électriques dans des conditions perturbantes et quotidiennes. Il vous permet de protéger les réseaux basse tension. Cette protection est réalisée contre les effets de transitions de tension plus élevées. Elle est toujours effectuée sur les chantiers de construction et même tous les appareils électriques directement connectés au réseau de distribution ou provenant de ce même réseau sont alimentés par un groupe de tension supérieure à 1 kV. Je parle d'alimentation via un convertisseur ou un transformateur.Un autre type est la protection de la terre. Sa principale hypothèse est avant tout la fonction de conduite des rejets atmosphériques au sol.Le dernier type est sol, appelé auxiliaire. Ils sont généralement utilisés dans des projets de protection incendie. Il est important de les combiner davantage pour mesurer et fournir des systèmes.